Electrodiagnostic et électrothérapie complexe
p.ex. Sonodynator, ultrasons, thérapie interférentielle, haut voltage etc.


Nervenzelle
Electrothérapie - Uniphy- Phyaction¨ diagnostic assisté par ordinateur et concept de thérapie:
L’électrothérapie est la thérapie de symptômes de maladies par l’effet de formes de courant spéciales. Elle ne constitue pas une thérapie en elle-même mais bien une thérapie interdisciplinaire de soutien. Par contre, elle fournit des mesures autonomes indispensables dans le diagnostic du système neuromusculaire !

Pour le diagnostic et la thérapie:
Fourniture de mesures précises du degré de dégénérescence du système neuromusculaire (détermination de la courbe IT) et des paramètres de traitement les plus précis possibles qui en découlent pour le traitement du système affecté via la thérapie d’électrostimulation, pour la mise en œuvre de celle-ci comme soutien indispensable au concept de thérapie présenté ci-dessus.

D’autres objectifs sont:
L’effet sur les symptômes secondaires d’une affection ou de traumatismes afin de rompre le cercle vicieux (douleur Ð augmentation du tonus Ð réduction de la circulation sanguine Ð douleur) et d’atteindre un bon point de départ pour le traitement physiothérapeutique.

Formes de courant:
  • Courant continu.
  • Basse fréquence -, courant exponentiel, courant faradique, stimulation par courant de seuil, courant diadynamique, courant de Träbert (Ultrareiz), courant d’impulsion par aiguille.
  • Courant d’impulsion à haut voltage.
  • TENS (neurostimulation électrique transcutanée).
  • Courant interférentiel moyenne fréquence, forme vectorielle isoplan, forme vectorielle à dipôle, moyennes fréquences bipolaires, courants de seuil à moyenne fréquence.
  • Ultrasons à haute fréquence, Sonodynator (combiné à la diadynamique, calvanique- (par sonophorèse), onde courte, onde décimétrique, miro-onde.
L’électrothérapie est indispensable dans les soins lourds INTERDISCIPLINAIRES et la rééducation, dans tous les domaines médicaux spécialisés!

Diagnostic par électromyogramme:

pour la mesure du potentiel et la différenciation des modifications neurogènes et myogènes.

La triade des lésions neurogènes révélées par l’électromyogramme est :
  • L’éclaircissement du modèle d’activité
  • L’activité spontanée pathologique
  • L’allongement du PmE et la polyphasie accrue
Myopathische Veränderung im EMG sind gekennzeichnet durch:
  • Un modèle d’activité dense, bas, récolté de manière précoce
    • Des potentiels courts, polyphasiques

Inducteur électromagnétique pulsatoire PEMF®

Blut
L’effet (d’un champ magnétique d’intensité déterminée et d’une induction/fréquence déterminée) repose sur différents phénomènes physiques:
  • La force de Lorentz agit sur les charges mises en mouvement, p.ex. sur les ions qui nagent dans le sang ou la circulation lymphatique. Les particules positives et négatives sont déviées.
  • dans des directions opposées, ce qui crée un déplacement de charge dans le tissu. Cela a des effets étendus sur les membranes cellulaires. On tente de les cerner de façon théorique mais également de les mesurer de manière expérimentale. Le caractère paramagnétique de l’oxygène (elle est attirée par le champ magnétique), donne naissance à
  • un effet supplémentaire du champ magnétique puissant sur l’oxygénation des cellules. Dans les deux cas, celui de la force de Lorentz et celui de l’attraction magnétique, un champ magnétique très puissant est nécessaire (égal ou supérieur à 10 Gauß resp.1 mT), faute de quoi les effets sont trop faibles et se trouvent sous les forces de diffusion dans l’organisme.
  • Le champ magnétique pulsatoire a un effet d’induction, tel qu’on le connaît grâce à la dynamo et au moteur électrique. Entre autre, des potentiels miniatures apparaissent aux fentes synaptiques ainsi que dans le système nerveux central et végétatif. Le champ magnétique pulsatoire peut dès lors en cas de choix approprié de sa fréquence de récurrence (suite d’impulsions) avoir un effet de contrôle sur le système nerveux.
Effet
L’application de champs électromagnétiques pulsatoires sur les systèmes biologiques repose en majeure partie sur une correction de champs biomagnétiques lésés dans l’organisme. Il est dès lors possible par des cycles d’administration ciblés d’administrer à l’ensemble de l’organisme malade ou affaibli une nouvelle énergie, et ce sous forme de mesure autonome ou supplémentaire.

L’oxygène:
Le traitement peut être optimisé par la prise supplémentaire d’eau oxygénée.

Les processus de guérison
sont initiés ou accélérés par l’application de PEMF et la stimulation du système immunitaire provoque une prévention.

Effet thérapeutique:
Le champ alternatif de l’aimant influence réflexivement les troubles organiques via les points et zones moteurs. Les impulsions nerveuses commandent quant à elles les impulsions électrochimiques (chocs énergétiques) en général. Le champ pulsatoire agit via les applicateurs sur les zones lésées. Les cellules et points moteurs reçoivent la capacité de chargement normale nécessaire.
  • Effet de régénération durable/accélération de la guérison
  • Accélération de la circulation sanguine
  • Elargissement et stabilisation des vaisseaux sanguins
  • Augmentation sensible de la quantité d’oxygène disponible
  • Activation de la circulation sanguine
  • Stimulation du métabolisme
  • Activation des cellules
  • Amélioration de la production de collagène par les os
  • Renforcement du système immunitaire
  • Soutien du drainage lymphatique
  • Atténuation de la douleur
  • Accélération des processus de guérison (de plaies)
  • Vitalisation et régénération du corps, de la colonne vertébrale et pour le mesurage sélectif des articulations comme le pied, la cheville, le genou et les articulations coxo-fémorales à l’aide de représentations graphiques et numériques à des fins d’évaluation diagnostique d’études statistiques.
  • Accélération de la circulation sanguine
  • Elargissement et stabilisation des vaisseaux sanguins
  • Augmentation sensible de la quantité d’oxygène disponible
  • Activation de la circulation sanguine
  • Stimulation du métabolisme
  • Activation des cellules
  • Amélioration de la production de collagène par les os
  • Renforcement du système immunitaire
  • Soutien du drainage lymphatique
  • Atténuation de la douleur
  • Accélération des processus de guérison (de plaies)
  • Vitalisation et régénération du corps, de la colonne vertébrale et pour le mesurage sélectif des articulations comme le pied, la cheville, le genou et les articulations coxo-fémorales à l’aide de représentations graphiques et numériques à des fins d’évaluation diagnostique d’études statistiques.

Electrothérapie neurophysiologique Myo-Feedback – AutoMove

Biofeedback
Concept:
Ce concept de Myo-Feedback- soutient les concepts de Bobath et de PNF déjà présentés dans le traitement des accidents vasculaires cérébraux et se base sur 3 facteurs. La mesure de potentiel, l’électrostimulation, la contraction musculaire (Myo-Feedback). La mesure du niveau de potentiel par électromyogramme permet au thérapeute de déterminer le potentiel très restreint produit par les victimes d’accidents vasculaires cérébraux comme valeurs limites. Un signal sonore et visuel d’atteinte et de dépassement de la valeur limite encourage le patient à effectuer un mouvement. Lorsque le potentiel mesuré est dépassé, la patient émet une électrostimulation - une contraction musculaire – du groupe de muscles touché, laquelle engendre un mouvement intensif de la musculature, ce qui contribue à l’entraînement du système nerveux central, à l’activation des zones du cerveau touchées. Il s’agit d’une thérapie de réapprentissage cognitif très motivante pour le patient car il tente d’augmenter l’activité électrique (électromyogramme) dans les groupes de muscles impliqués et de cet entraînement continu peut résulter un certain rétablissement du contrôle musculaire.

Lorsque le patient dépasse le potentiel de déclenchement mesuré, il est récompensé par le mouvement physique de la partie du corps touchée, sur lequel il s’est fortement concentré, par le déclenchement d’une impulsion électrique sous forme de Myo-Feedback, ce qui constitue une amélioration du processus d’apprentissage cognitif, qui constitue quant à lui également un soutien et une amélioration considérable du concept de Bobath et de PNF-Kabat par les mesures de réflexes, de la qualité des mouvements et de la force des membres selon le modèle connu de Flug-Meyer, p.ex. en cas de limitation atrophique lors de la prise en charge rapide suite à un accident vasculaire cérébral, amélioration accélérée de l’attractivité de groupes de muscles, facilitation du travail sur les groupes de muscles devant être traités, rééducation plus rapide. fixés et surveillés selon le tableau clinique et l’évolution, de manière individuelle pour chaque patient.


<< Retour