Balnéo / hydrothérapie

Balneotherapie
L’hydro et la balnéothérapie englobent 4 formes d’utilisation:
  • les bains (bain partiel/complet, d’un ou des deux côté(s) du corps, à température croissante ou décroissante, lavages alternés chauds ou froids.
  • les jets à stimuli mécaniques et thermiques.
  • les enveloppements, cataplasmes (enveloppement de plus de la moitié du corps).
  • le sauna, un bain de vapeur à sec de haute température (80° à 90°), dont l’humidité de l’air est très faible et la teneur en oxygène très élevée, ce qui a un effet protecteur et de régulation sur le système cardio-vasculaire mais aussi de renforcement du système immunitaire.
Effet de l’hydrothérapie et de la balnéothérapie:

Equilibre thermique:
Font travailler le système de régulation et estompent les troubles circulatoires.

Système nerveux:
Améliorent la fonction nerveuse, entraînent les réflexes végétatifs, améliorent le trophisme, normalisent la tension du système végétatif (effets de la chaleur: vagotrope, bronchodilatateur, réducteur de douleur). Organes internes

Sécrétion:
Atténuent une production hormonale trop importante et l’augmentent dans le cas d’une défaillance glandulaire.

Métabolisme:
Diminuent un tonus sympathique élevé; améliorent l’élimination de différentes substances par la peau. (ãpurificationÒ).

Circulation:
améliorent la circulation périphérique - réduisent la sollicitation du coeur.

Respiration:
Influencent positivement les entraves à la respiration causées par la douleur, éliminent les inhibitions respiratoires, détendent les muscles bronchiques spastiques. Les stimuli par le froid augmentent la fréquence et le volume de la respiration.

Tissus:
Améliorent la turgescence, le tonus, l’élasticité, la circulation sanguine et la propagation de la chaleur. Trophisme et circulation lymphatique améliorés. A forte dose, l’hydrothérapie a un effet positif sur les affections systématiques du tissu conjonctif.

Fonction cutanée:
L’hydrothérapie améliore le trophisme de la peau et influence dès lors positivement de nombreuses fonctions cutanées (p.ex. le statut immunitaire, le métabolisme intermédiaire, l’excrétion de toxines et les produits finaux du métabolisme).

Bains hydroélectriques (bain hydroélectrique – bain à quatre cellules):
Grâce à la conductivité de l’eau et en fonction de l’indication, le corps ou des parties de ce dernier est/sont traversé(es) par des courants électriques à des fins thérapeutiques. Selon le courant, il est également possible d’administrer des médicaments au corps (iontophorèse).

Polarisation en fonction de l’indication:

Douleurs, hypertonie:
Application de l’anode (calmante, action antalgique) sur le côté touché.

Hypotonie musculaire, parésies:
Application de la cathode (stimulante) sur le côté touché.

Troubles moteurs centraux:
Application de l’anode sur la tête, de la cathode aux pieds.

Effet général:
Meilleure circulation sanguine périphérique, action antalgique, diminution ou augmentation du tonus musculaire (normotension), activation du métabolisme, stimulation du système immunitaire, effet iontophorétique en cas d’administration de médicaments.

Indications:
Hyper et hypotonie de la musculature, parésies, spasmodicité, troubles circulatoires artériels (Polling égal), infections des voies respiratoires.

Bains carbogazeux ou de gaz:
Par addition de CO2 à l’eau ou émetteurs de gaz carbonique. Le CO2 calme les récepteurs du froid et excite les récepteurs du chaud, produit une vasodilatation périphérique accompagnée d’une diminution de la pression artérielle et d’une sensation de chaleur périphérique. Des températures de traitement peu élevées peuvent dès lors être utilisées.

Effet général:
Diminution de la pression artérielle par une vasodilatation périphérique.

Indications:
Hypertonie; troubles circulatoires fonctionnels artériels; troubles fonctionnels du système nerveux végétatif, troubles psychosomatiques, nervosité générale..


Bains partiels d’huile de paraffine
Ils sont utilisés pour les affections orthopédiques, traumatologiques et internes.

Effet général:
Amélioration de la circulation sanguine, stimulation du système immunitaire, diminution du tonus musculaire, bronchodilatation, action analgésique, relaxation générale.

Réflectif:
Effet sur les organes internes soignés par le même segment.

Activation

du système lymphatique (intact)


Cataplasmes au fango
Tout comme les bains d’huile de paraffine, ils sont utiles contre les affections orthopédiques, traumatologiques et internes. Ils sont constitués de boues minérales de haute qualité (dépôts de sources d’origine volcanique). Une teneur élevée en salicylates et en acide humique leur confère un effet antipyrétique, analgésique, antiphlogistique et kératolytique.

Indication:
  • Affections dégénératives de la colonne vertébrale et des articulations; affections rhumatismales à l’état chronique; hypertonie
  • De la musculature; tuméfaction due à un surmenage de la partie molle, suite à des traumatismes ou des opérations de l’appareil locomoteur.
  • Affections artérielles fonctionnelles.
  • Affections des organes internes comme les troubles hépato‑biliaires, la constipation, les troubles menstruels, la maladie infectieuse des voies respiratoires.
  • Pour la relaxation en cas de nervosité générale (stress).
  • Traitement complémentaire peu onéreux des massages et de la gymnastique thérapeutique.

Les autres cataplasmes chauffants et enveloppements
ont un effet comparable et semblable à celui des cataplasmes au fango et les mêmes indications. De même, les utilisations d’eau doivent être classées selon Kneipp.


<< Retour